Header - Sheet Music

Vitrine des compositeurs

Yannick Plamondon: Biographie

Yannick Plamondon
1970 -
Région: Québec

Yannick Plamondon

Né le 9 Août 1970, St-Gabriel-de-Valcartier,Québec (P.Q.)

(...) Plamondon est un inventeur dans tous les sens du terme. Un inventeur d'instruments radicaux d'abord, se préoccupant par ce qu'il appelle "l'exploitation compositionnelle des contraintes mécaniques générées par une lutherie délinquante". Il est aussi un inventeur de nouvelles intégrations entre musiques improvisées et musiques notées, se situant au sein de la grande lignée des indépendants Américains (Reich, Braxton). Son approche réconcilie à sa façon une rigueur structuraliste avec le pragmatisme typique du " Self Made Man" nord-américain.

Il est fasciné par le phénomène extrême de l'instrumentiste improvisateur, frôlant (parfois traversant) le néant. La musique de Plamondon ne pourrait pas non plus se passer d'une recherche des éléments de son patrimoine québécois, et son affinité pour une culture en dehors des sentiers artistiques "approuvés" cherchant ainsi à définir son américanité sans l'encombrement de la tradition européenne. (Marc Couroux 1996)

Le parcours musical de Yannick Plamondon est des plus variés : musicien autodidacte d¹abord, il étudie par la suite la composition au Conservatoire de musique de Québec auprès d'Armando Santiago et l'analyse auprès de Roger Bédard. (1)

En 1999 Il termine sa maîtrise au Conservatoire de musique Montréal, où il étudie la composition assistée par ordinateur avec Serge Provost. Ses études lui ont permis par la suite de travailler avec des compositeurs de renommée internationale(2).

Depuis 1996 il mène une activité musicale incessante. Ses projets, impliquant un nombre important des plus prestigieux ensembles et solistes Québécois Canadiens Américains et Européens (3), le situe parmi les jeunes compositeurs Canadiens les plus actifs de sa génération.

En plus de se mériter de nombreux prix Nationaux et internationaux (4) Il est fréquemment boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec ,du Conseil des Arts du Canada et de différentes fondations privées (5). La presque totalité de ses créations fait l'objet de diffusions radiophoniques nationales et internationales (dans certains cas, plus de dix-sept pays !)

Récemment le conseil des arts du Canada lui décernait le très prestigieux prix Jules-Léger de la nouvelle musique de Chambre (2002) pour sa dernière création : Autoportrait sur Times Square, (ensemble Continuum de Toronto)

Sur le canevas de la tradition classique (6) sa musique se qualifie, par une prédilection pour la couleur, les récurrences, la complexité d¹assemblage, l'intertextualité entre les techniques et une recherche de synthèse entre lyrisme et formalisme.

C'est en imposant à la rédaction d'une idée la possibilité de se reformuler au travers de grilles (médias) diverses, que le renouvellement de la "Formule de concert" en tant que modèle exclusif de représentation, est sans conteste devenu l'une de ses principales préoccupations. dans ce cadre la majorité de ses projets récents furent l'objet de collaboration avec des artistes divers issus des autres disciplines artistiques. Bien que pour le moment sans poste officiel, il développe une préoccupation particulière pour l¹enseignement (Privé) et la communication.

Il terminait récemment un Opéra médiatique (avec Marie ­Hélène Parant) pour la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) Ainsi qu¹une pièce mixte pour Gamelan (Balinais) et instruments occidentaux pour l'ensemble Semar Pegulingan (En résidence à l'ambassade d'Indonésie à Ottawa).

L'année 2002-03 sera consacrée à la réalisation (achevé maintenant) d¹un concerto pour piano et orchestre pour l'Esprit Orchestra ( Création 30 mars àToronto) (Soliste :Marc Couroux ), d¹une ¦uvre pour ensemble de chambre et film (Justin Antippa) dans le cadre du concert UNIONS LIBRES II avec l'ensemble contemporain de Montréal (avril 2003), ainsi qu¹à la réalisation d¹un projet de recherche avec l'accordéoniste Joseph Petric. L¹ensemble Kappa (Mtl.) donnera aussi en création la Fanfare Smithson (création mai 2003 OpenEars festival à Kitchener On.)

Outre quelques projets de musique de film avec des cinéastes indépendants Il a aussi été aussi choisi par le Nouvel Ensemble Moderne pour représenter le Québec dans le cadre d'un important projet d'échange entre l'Écosse et le Québec et produira dans ce cadre une ¦uvre de chambre intégrée à un contexte visuel (Karena Nomi Hansen), dont la création est prévue en 2004 au Glasgow Center for the Arts, en Écosse.

1- 1998 Prix du Conservatoire avec grande distinction, à l'unanimité du jury 2- Johnathan Harvey (Angleterre), Luca Francesconi (Italie), Tristan Murail (France), York Höller (Allemangne) 3- Nouvel Ensemble moderne, Netherlands Radio Kamer Orkest, Orchestre symphonique de Québec, Ensemble Contemporain de Montréal, Trio Fibonacci, Ensemble KORE, Toronto New music concerts, Continuum ensemble, Ensemble de musique nouvelle de KIEV, Mendelssohn Chamber Orchestra de LEIPZIG, KLANG FORUM Wien, Esprit orchestra Toronto, Pittsburgh New Music ensemble 4- 1995 Prix de musique orchestrale du Centre national des arts, Forum 1998 Nouvel Ensemble Moderne, Concours de jeunes compositeurs de Radio-Canada 1999, Sélection officielle Fondation GAUDEAMUS 2000 (Hollande), Sélection officielle Tribune internationale des compositeurs de l¹UNESCO, Sélection officielle prix Ton Brunyel (Hollande). Prix Jules léger 2002 (Conseil des arts du Canada ) 5- Vins et arts international, Laidlaw Fondation. 6- Grand Orchestre à la musique mixte (électroacoustique et instrumentale)

Musiflots

Cliquez ici pour écouter toutes les œuvres de Yannick Plamondon